Il Museo di arte e di storia di Ginevra

Bénédicte de Donker, Conservatrice en chef

 

Inaugurato nel 1910, il Muse di arte di storia (MAH) è uno dei tre più grandi musei della Svizzera e il solo a riunire collezioni così variegate (custodisce 650 000 opere).

Frutto dell’unificazione di vari fondi museali, di doni di collezionisti, di fondazioni e di cittadini dal raffinato gusto, la ricchezza del museo è ancora accresciuta dalla presenza di opere di grande importanza come il retablo di Konrad Witz.

Realizzato dall’architetto Marc Camoletti, l’edificio principale è un vasto quadrilatero costruito intorno ad una corte quadrata. Strutturato su cinque livelli, offre ai visitatori quasi 7000 metri quadrati di superfici dedicate alle esposizioni.

Le collezioni di archeologia collocano il MAH al primo posto dei musei svizzeri per la ricca presenza di statue, sarcofagi, bassorilievi, iscrizioni, ceramiche e monete etrusche, romane, greche ed egiziane. Le collezioni di arte applicata, molto variegate, coprono i campi delle arti dei metalli preziosi, degli strumenti musicali antichi, dei tessuti, dei mobili, delle armi e armature come anche dell’arte medievale, svizzera ed europea dall’antichità fino ai nostri giorni.

Il mondo cristiano orientale occupa un posto importante, in particolare l’arte copta e bizantina, con una delle più belle collezioni svizzere di fama internazionale. Oltre all’importante fondo legato all’identità regionale, le collezioni sono testimonianza dell’arte antica, moderna e contemporanea.

Il museo permette ai visitatori di abbracciare i principali momenti dell’arte occidentale con particolare attenzione alle scuole svizzera (Hodler, Vallotton, Calame, Saint-Ours, Agasse…), francese (17e, 18e, 19e con Corot, Courbet, Renoir, Cézanne, Pissarro), italiana (16e, 18e), olandese e fiamminga (16e, 17e). La collezione di arti grafiche è una delle più importanti d’Europa. Costituita da incisioni e disegni, presenta una veduta d’insieme della storia della stampa dal XV secolo e del disegno dal XVIII secolo a Ginevra.

Tra i fondi di eccezionale importanza, il museo custodisce la più grande collezione mondiale di opere di Jean-Étienne Liotard, di disegni di Ferdinad Hodler, ma anche un insieme di stampe di Félix Vallotton, di John M. Armleder e di Georg Baselitz. L’importanza delle collezioni di opere delle avanguardie russe e ungheresi, come anche delle miniature persiane, è riconosciuto a livello internazionale.

 

Traduzione a cura di Davide Ferraris



Il testo in francese

Le Musée d’art et d’histoire de Genève Inauguré en 1910, le Musée d’art et d’histoire (MAH) figure parmi les trois plus grands musées de Suisse et est le seul à rassembler des collections aussi variées grâce à ses 650 000 œuvres. Fruit de la réunion de plusieurs fonds muséaux, de dons de collectionneurs, de fondations et de citoyens au goût éclairé, la richesse du musée est encore rehaussée par la présence d’œuvres majeures, comme le retable de Konrad Witz, et de séries uniques qui en font une institution de référence internationale.  Réalisé par l’architecte Marc Camoletti (1857-1940), le bâtiment principal, implanté sur l’emplacement des anciennes fortifications, est un vaste quadrilatère construit autour d’une cour carrée. Élevé sur 5 niveaux, il offre aux visiteurs près de 7000 m2 de surface d’exposition, complétés par le Cabinet d’arts graphiques et la bibliothèque d’art et d’archéologie, dans un bâtiment à proximité, la Maison Tavel, plus ancienne maison de Genève en plein cœur de la Vieille-Ville et le musée Rath, qui accueille les expositions temporaires.

Les collections d’archéologie placent le MAH au premier rang des musées suisses en ce qui concerne l’Antiquité. Statues, sarcophages, reliefs, inscriptions, céramiques et monnaies dessinent sur plusieurs millénaires les contours des civilisations préhistoriques régionales, étrusques, romaines, grecques et égyptiennes ainsi que de la Nubie et du Proche-Orient. Le musée possède aussi l’un des plus importants fonds numismatique de Suisse (100 000 monnaies et médailles). Les collections d’arts appliqués, très diversifiées, couvrent les champs des arts des métaux précieux, des instruments de musique anciens, des textiles, du mobilier, des armes et armures ainsi que de l’art médiéval, suisses et européens de l’Antiquité tardive à nos jours. Le musée abrite également plusieurs period rooms. Le monde chrétien d’Orient occupe une place importante, en particulier les arts copte et byzantin, avec l’une des plus belles collections de Suisse, de renommée internationale.

En raison de l’importance particulière de l’horlogerie dans l’histoire de la ville de Genève, un département spécial est consacré aux collections d’horlogerie, d’émaillerie, de bijouterie et de miniatures, une des grandes richesses du musée. Le MAH abrite aussi l’une des principales collections beaux-arts de Suisse. Outre l’important fonds lié à l’identité régionale, les ensembles que le musée a constitués au fil du temps témoignent de l’art ancien, moderne et contemporain. Avec des accents particuliers portés sur les écoles suisse (Hodler, Vallotton, Calame, Saint-Ours, Agasse…), française (17e, 18e, 19e avec Corot, Courbet, Renoir, Cézanne, Pissarro), italienne (16e, 18e), hollandaise et flamande (16e, 17e), le musée offre aux visiteurs la possibilité d’embrasser du regard plusieurs moments clefs de la peinture occidentale.

La collection d’art graphique du musée compte parmi les plus importantes d’Europe. Constituée de gravures et de dessins elle présente une vue d’ensemble de l’histoire de l’estampe dès le 15e siècle et du dessin dès le 18e siècle à Genève. Parmi les fonds exceptionnels conservés, le musée comprend la plus grande collection mondiale d’œuvres de Jean-Étienne Liotard, de dessins de Ferdinand Hodler, mais aussi un ensemble de référence d’estampes de Félix Vallotton, de John M. Armleder et de Georg Baselitz. Ses ensembles relatifs aux avant-gardes russes et hongroises sont internationalement reconnus, de même que son fonds de miniatures persanes.


Come raggiungere il museo



 

 

Ti potrebbero interessare